L’œuvre des jours

Prix du jury étudiant aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal, en première internationale au festival Cinéma du Réel à Paris, L’oeuvre des jours, long métrage documentaire réalisé et produit par Bruno Baillargeon, prendra l’affiche demain à Montréal et à Québec.

Film d’observation, L’oeuvre des jours nous fait vivre le quotidien d’un atelier partagé depuis plus de trente ans par trois artistes, François-Xavier Marange, Louis-Pierre Bougie, Denis Saint-Pierre,  peintres et graveurs dont un est atteint d’un cancer. Chronique intimiste du travail et de la création artistique, hommage à ce médium menacé d’oubli qu’est la gravure, L’oeuvre des jours s’offre telle une méditation poétique sur le sens de la vie, de l’art et de l’amitié qui touche à l’universel. Pour ce quatrième long métrage documentaire, Bruno Baillargeon poursuit son exploration des univers masculins du travail et sa recherche d’une expression documentaire poétique fondée sur le récit, le geste, l’image et le non-dit, recherche qu’il a entamée avec Les Chercheurs d’or (ONF, 2002) et développée avec Un Jardin sous les lignes (Les vues du jardin, 2009).

Le spectateur ne doit pas chercher à travers ce film de grandes théories sur l’art. On suit le travail des trois artistes dans l’humble quotidien du créateur. Le réalisateur intervient rarement dans le processus afin de les faire parler de leur travail. Nous avons l’impression de nous promener dans l’atelier et de regarder par-dessus les épaules des artistes, de les suivre dans les différentes étapes de leur processus de production d’une œuvre, sans volonté didactique. Mais, d’un autre côté, tout est dit.

Denis Saint-Pierre et François-Xavier Marange

L’oeuvre des jours
Long métrage documentaire réalisé par Bruno Baillargeon

105 minutes, 2014, Québec, Canada
Version originale en français avec sous-titres anglais
Avec la participation de François-Xavier Marange, Louis-Pierre Bougie, Denis Saint-Pierre, Paule Mainguy
Montage : René Roberge | Montage son : Clovis Gouaillier
Production : Bruno Baillargeon (Les vues du jardin)

À propos de Bruno Baillargeon

Né à Montréal, Bruno Baillargeon a exercé trente-six métiers, parfois simultanément, avec un égal bonheur et une égale curiosité: matelot, charpentier, ébéniste, soudeur, entrepreneur, scénariste, réalisateur, monteur, caméraman, enseignant, producteur… Titulaire d’un doctorat en littérature comparée, il se consacre plus particulièrement au cinéma, à l’écriture et à la réalisation de films de fiction et de documentaires, mais aussi d’interactifs, depuis plus de 20 ans. Il a abordé l’écriture scénaristique et la réalisation par la fiction avec quelques courts métrages (Les Galeries Wilderton – 1991, Le Beau top – 2001), qui ont circulé dans de nombreux festivals internationaux, et s’est ensuite intéressé au documentaire. Il a enseigné l’écriture documentaire à l’INIS et donne des ateliers d’écriture interactive et de montage. Il a fondé en 2001 Les Production Plan B, destinées à la production de fictions, de documentaires et d’interactifs à caractère éducatif, puis, en 2004, Les Vues du jardin, destiné à ses productions personnelles. L’oeuvre des jours est son plus récent documentaire.

En salles le 15 mai

Cinéma Excentris (Montréal)
Cinéma Cartier
(Québec)

[Photos : Les Vues du jardin. Denis Saint-Pierre avec 1) Marange 2) Bougie. 3)  Paule Mainguy et Bougie. Pour en savoir plus sur Bruno Baillargeon, François-Xavier Marange, Louis-Pierre Bougie, L’Atelier circulaire.]

Denis Saint-Pierre et Louis-Pierre BougiePaule Mainguy et Louis-Pierre Bougie