Matière à passion

salon-des-metiers-d-artChaque année, le  même  enthousiasme me ramène au Salon des Métiers d’art de Montréal. Je suis toujours aussi  impressionnée par  la créativité et le savoir-faire de nos artisans. Le salon s’est ouvert avec la musique endiablée de Jitterbugswing, un duo enlevant et s’est poursuivi  avec les performances de plusieurs groupes de musiciens. Le premier kiosque  Interversion  nous présente des meubles et des accessoires de maison exclusifs.  Le Cégep du Vieux-Montréal  nous propose des œuvres de finissants  comme la table basse de  Gabrielle Andréa Ouellette. Tous ces jeunes,  dont les œuvres ont été choisies, pratiquent différentes disciplines  et  sont une belle promesse pour la relève.

Parmi les joaillers, j’ai remarqué le travail de Karine Rodrigue  qui, sous l’action de la chaleur, soude l’or et l’argent, ce qui donne un aspect inusité et magnifique à ses bijoux.  Les sculptures  prêtes à porter de Marie-Eve  Bordeleau  et l’élégant design de Jules Perrier.  Dans tous les domaines, il y a des réalisations remarquables : les marionnettes de Tomas Villavicencio Robles ; les chapeaux de Madame  Monique Racine; la reliure d’art de Nicole Chalifoux. Une nouveauté : Anaïs Pialier Jason, restauratrice, qui fait de magnifiques icônes.  J’ai bavardé avec l’artiste verrier Amélie Girard dont la sculpture Requiem  est en nomination pour le prix François Houdé.  L’exposition de plusieurs réalisations  de Rosie Godbout, une artiste du textile. Un hommage qui  nous comble de plaisir. Les grands ténors sont toujours présents : Chaudron, L’Angelaine, Epsilon, etc. mais  Les Créations du Verseau  m’émeuvent toujours à cause de la sérénité et de poésie qui s’en dégagent.

Je suis allée faire un tour du côté de la gastronomie. Je me suis laissée tenter par les canneberges de Nutra-fruit, les chocolats de Mathilde Fays, le miel de sarrasin des Miels d’Anicet.

Je suis revenue à la maison enchantée et frustrée à la fois car j’y aurais laissé ma fortune. Ah! Si j’étais riche…

[Jusqu’au 22 décembre à la Place Bonaventure. Site du Salon des Métiers d’art de Montréal.]