Une visite au musée

mbamAu Musée des Beaux-arts de Montréal j’ai vu avec bonheur la dernière exposition sur le dessin et  celle sur la gravure. Quel régal!

Des dessins de maîtres anciens étaient exposés  pour le bonheur du grand public. J’ai été fascinée par la maîtrise de ces artistes merveilleux qui savent rendre l’émotion, le mouvement, la haine d’un coup de crayon ou de plume. L’étude sur St-François recevant les stigmates  de Federico Barocci  est d’une maîtrise absolue avec  les raccourcis de ses bras en croix. J’ai admiré dans le paysage de Brueghel  l’Ancien  la forme de ses arbres et la perspective  extraordinaire qui nous entraine dans un rêve bucolique. Les études de  drapés de Charles La Fosse, les larmes de St-Pierre repentant de  Guido Reni, la grâce de la Tête de  jeune femme de François Boucher, l’allure orgueilleuse  de L’homme costumé avec un turban de Charles-Joseph  Natoire, la figure angoissée du personnage de Jean-Baptiste Greuze m’ont remplie d’admiration. Ce ne sont là que quelques exemples de ces dessins magnifiques.

Dans une  autre salle, on exposait les dernières acquisitions du musée en gravure. Là aussi, on ne peut que s’incliner devant  le génie d’un Albrecht  Dürer, d’Erich Heckel, d’un Rembrandt  qu’on revoit toujours avec plaisir. On traverse les siècles pour admirer un Manet ou un Pablo Picasso. C’est une très belle collection  qu’on  devrait aller admirer plus souvent car elle est riche  et variée.

J’ai ensuite traversé la rue Sherbrooke pour aller admirer le jardin de sculptures. Bref, nous avons un beau musée et j’ai passé un bel après-midi. Faites comme moi,  ca en vaut la peine.

(Image : St-François recevant les stigmates  de Federico Barocci)

Site du Musée des Beaux-Arts de Montréal.