Mangas et animes, pas aussi futiles que ça…

Manga-Anime1Depuis plus de 14 ans maintenant que je m’intéresse au phénomène des mangas et des animes (dessins animés) et m’émerveille de la richesse de cette culture.

Pour la plupart des gens, ces disciplines riment avec passe-temps pour les jeunes . À mon avis rien de plus faux. Les mangas et les animes, peuvent être informatifs, ludiques, une leçon de vie et s’adressent à toutes les catégories d’âge.

Je vais tenter au cours de mes prochains articles de vous le démontrer. Tout d’abord, je dis informatifs car ils peuvent en plus de vous divertir, vous informer sur les différentes facettes des cultures orientales. Contrairement à ce que les gens croient en général, le Japon n’est pas le seul pays à en produire. Ces disciplines sont produites à travers l’Asie même si la palme va au Japon, ce pays réalisant à lui seul le trois-quarts de la production mondiale. Informatif car à travers ces histoires de la vie courante on perçoit la mentalité de ces pays ainsi que l’ouverture de ceux-ci. Une véritable révolution est en cours dans cette région du monde non pas seulement technologique, économique,  industriel et artistique, mais aussi des mœurs. Cette partie de l’humanité a vu naitre tellement d’inventions, de religions et de cultures variées.

Ludique car à travers les passions des auteurs j’ai appris beaucoup, sur la musique, la cuisine, l’astronomie, la poésie, les arts visuels, le sport etc… Les moyens pour nous transmettre leurs passions sont de toute évidence fort bien documentés. La précision presque sadique des auteurs sur les sujets qu’ils décrivent est à mon avis un exemple que nous devrions suivre, plutôt que de gaver nos jeunes de stupidités comme les cartoons caucasiens. Les asiatiques forment leur jeunesse aussi à partir de leurs divertissements, une jeunesse qui sera plus cultivée que la moyenne d’entre nous. Ça donne à réfléchir.

J’ai aussi dit que ces disciplines sont des leçons de vie À travers plusieurs séries, ils traitent de sujets tels que l’inceste, le viol, l’homosexualité, l’identité de genre et plein d’autres thématiques qui seraient difficiles d’aborder avec des médias plus réalistes. Les mangas et les animes, mettent une barrière entre le spectateur et le sujet. Même s’ils décrivent la vie réelle,  ils restent tout de même  virtuels et permettent une réflexion sur le sujet traité.

Au cours de mes prochaines chroniques, je vais vous en donner des exemples.