Manga : La ville où tu vis

cover-bonTitre : A Town Where You Live (La ville où tu vis) tome 12
Auteur : Kouji Seo
Édition : Pika
Style : shōjo (manga pour jeunes filles)

A Town Where You live, ne révolutionneras pas le style shōjo, par contre il en est un digne représentant. L’histoire, même si elle est classique, n’en demeure pas moins complexe.

Une histoire d’ado, des chassés-croisés amoureux entre les personnages principaux, l’histoire gravite autour de Haruto Kirishima, jeune étudiant vivant dans un petit village près de Kyôto.

Résumé de l’histoire avant le présent tome :

Haruto est secrètement amoureux de Nanami Kanzaki, une camarade de classe, il arrive de Tokyô. Yuzuki Eba, fille de l’ami du père de Haruto, vient s’installer chez eux pour un temps indéterminé. La vie de Haruto va en être transformée, car la belle Yuzuki qui n’est pas très débrouillarde et un peu tête dans les nuages, va entreprendre de réunir Haruto et Nanami.

Mais les choses vont en être autrement, Haruto et Yuzuki vont finir par tomber amoureux et entreprendre une liaison. Sans prévenir, Yuzuki retourne vivre à Tokyô, une relation à distance s’en suivra auquel Yuzuki mettra fin sans donner de raison.

Haruto, ne comprenant pas ce revirement de situation et ne voulant pas perdre Yuzuki, partira vivre  chez Aoi, sa grande sœur, à Tokyô. Haruto y fera la connaissance de Azuka Mishima, une jeune étudiante et de Kyôsuke Kazama qui va devenir son camarade de classe et son meilleur ami.

À travers sa nouvelle vie, Haruto finira par retrouver Yuzuki et celle-ci lui apprendras qu’elle a un nouveau petit ami. Notre héros encouragé par Kyôsuke va essayer de reconquérir Yuzuki.

Kyôsuke lors d’une balade avec Haruto se sent mal, Kyôsuke est alors hospitalisé, Haruto reste auprès de lui et découvre que Kyôsuke a une petite amie et que la petite amie en question n’est nulle autre que Yuzuki.

C’est par l’entremise de Yuzuki que Haruto apprend que son meilleur ami est en fait en phase terminale d’une maladie incurable, déchiré entre son amitié pour Kyôsuke et son envie de reconquérir Yuzuki, il choisira de ne pas trahir son ami et pour leur honneur le défiera quand même pour l’amour de Yuzuki.

Une ami d’enfance fait alors éruption dans la chambre d’hôpital et déclare que Kyôsuke peut subir une opération qui pourrait le sauver, même si les chances de réussite sont minimes. Les ami(e)s et les proches de Kyôsuke seront partagés sur la décision que celui-ci devrait prendre, mais finiront par conclure que la décision finale lui appartient puisque c’est  vie qui est en jeu.

Mais pour Kyôsuke, les choses ne sont pas simple, il est rongé par le doute, est-ce que Yuzuki l’aime par compassion ? il décidera de faire l’opération dans le but de se prouver si celle-ci réussit que Yuzuki l’aime vraiment ou au moins s’il la perd au profit de Hurato, que ce soit sur la même base et non par compassion.

Malheureusement Kyôsuke ne survivra pas à l’opération, et après les funérailles de celui-ci, Yuzuki dans une dernière rencontre avec Haruto, lui dira, qu’ils ne se reverront probablement plus jamais.

C’est ici que je commence à vous parler de la parution du 12ème Tomes de A Town Where You Live.

album-pageUn beau produit à mon avis, Kouji Seo l’auteur nous livre, un manga avec des dessins d’une grande sensibilité, les trames (très importantes dans les shojô, puisque qu’elles expriment les sentiments des personnages) et utilisées avec finesse et non en surabondance comme c’est souvent le cas.

Le sens de la lecture (à la japonaise, de droite à gauche) est fluide et simple à suivre, ce qui nous facilite la tâche pour suivre ce qui arrive aux personnages de la série. Je ne vous direz pas ce qui arrive dans le présent volume, mais je peux vous dire que la suite est aussi complexe et intéressante que le début de la série.

Je vous recommande donc « A Town Where You Live » un classique du genre shōjo.

P.S. si vous aimez la série, il existe un anime en 12 épisodes de la série. Malheureusement, comme c’est souvent le cas, on a retranché beaucoup de scènes et de personnages du manga pour ne faire voir que l’essentiel de la série à cause des contraintes du nombre d’épisodes.

[Site des Édition Pika.]