L’univers de Chihuly

chihulyLe  monde de Chihuly est un monde  fantastique qui  nous projette dans  un univers extravagant. L’atmosphère qui se dégage de son œuvre donne  un sentiment d’irréalité et de féerie. Qu’il s’agisse de  ses Mille Fiori, de ses Barques, de sa colonnade et de son plafond persans, il exploite  les souvenirs ou les gestes spontanés du hasard  pour produire une œuvre gigantesque et pousse le verre et la couleur vers leurs limites extrêmes. Une telle expertise est admirable et le résultat de ses recherches nous laisse ébahis.

Les Roseaux turquoise  sont faits de longs tubes   de verre qui reposent sur d’anciens troncs de tuyas. J’ai aimé le contraste de ce turquoise lumineux  et de son support sombre et rustique. Les Mille Fiori sont inspirés par le jardin de sa mère. Les Barques, remplies de tiges florales, de vignes  ou de sphères de différentes couleurs et de différentes  dimensions  sont d’un effet spectaculaire. La Forêt de Macchia  est un ensemble de grandes pièces de verre sur des socles d’acier. Éclairées par le haut, elles projettent la lumière sur les murs.  La Forêt de verre no.6  est inspirée par des travaux de Chihuly sur des tubes de néon. Dans le cas présent, il s’agit de boules de verre écrasées sur le sol et qui s’étirent vers le haut. Le gaz d’argon et le néon donnent une teinte très douce à l’ensemble.

Dans le péristyle de  l’escalier, on est environné par une débauche  de formes et de couleurs : La Colonnade persane. Le Plafond persan qu’on peut regarder couché est fait de rondels de verre qu’on admire au travers d’une vitre. Quatre lustres et une tour  remplissent une salle de leurs formes  inédites et de leurs couleurs flamboyantes.  A l’extérieur, l’immense Soleil   est une œuvre monumentale de quatre mètres de  diamètre  réalisée avec les couleurs primaires. Époustouflant!

J’ai fait le tour de l’exposition deux fois, j’ai écouté l’audio-guide, j’ai lu toutes les explications dans les différentes salles, et pourtant, je suis restée sur ma  faim. Bravo au Musée des Beaux-arts de Montréal pour cette magistrale exposition.

L’exposition de Dale Chihuly est en cours jusqu’au 20 octobre 2013 au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Photo : Mille Fiori (MBA)