Lancement du magazine BAZ

Au départ, il y aura bientôt 2 ans, webzine né d’une passion commune de quelques personnes pour les arts et les artistes, nous voilà rendu à notre deuxième parution papier gratuite. Le lancement aura lieu le 10 décembre prochain, 17 h, au Lounge L’un et L’autre, au 1641 rue Amherst à Montréal. À l’ère des bouleversements médiatiques, où les imprimés se tournent de plus en plus vers le web, c’est la direction opposé que prend Bazoom avec son BAZ magazine, pour partir d’un webzine et créer un magazine trimestriel. C’est donner une nouvelle valeur au papier.

La parution du premier numéro du magazine BAZ, en août dernier, avait été un franc succès, les copies se sont envolées à une vitesse vertigineuse, et l’accueil du public pour une nouvelle revue qui traite de l’art de Montréal et du Québec a été salué par une vague d’éloges, des messages d’encouragements et l’intérêt de certains de nos confrères médiatiques.

Pour sa seconde sortie, BAZ magazine propose un vaste dossier qui devrait plaire tant aux amateurs qu’aux passionnés de l’art. Notre « Enquête sur les arts visuels » est basée sur un questionnaire mis en ligne par notre rédacteur en chef Sylvain Bazinet ce printemps. Les réponses ont étés nombreuses et très diversifiées. Ce dernier a remis le dossier entre les mains de Simon DuPlessis, qui s’est chargé de compiler les données, faire des entrevues et rédiger les articles. Plus d’une quinzaine de textes qui traitent de plusieurs sujets — auto-perception des artistes, l’art dans les médias, le RAAV, l’éducation artistique, les galeries d’art, les encans bénéfice, le marché de l’art, l’internet pour ne nommer que ceux-là — ont été créés.

En plus de ces articles, des entrevues ont été faites avec France Cantin, l’agente, le galeriste Daniel Roberge et l’artiste qui connait actuellement un des montées les plus fulgurante tant au local qu’à l’international, Sandra Chevrier.

À ce s’ajoutent des collaborations spéciales : France Cantin nous parle des moyens pour choisir sa galerie, Me Damien Pellerin nous parle de la délicate question du droit et du graffiti, Pascalline Quaedvlieg nous parle de l’investissement en art, Élizabeth Pouliot questionne les cours d’arts plastiques dans les écoles. En posant des balises sur leurs interrogations et préoccupations, le prochain magazine BAZ deviendra, nous l’espérons, une référence pour les artistes et les intervenants du milieu culturel.

Également dans ce second numéro des articles sur la musique avec une entrevue de fond avec Franklyne et un texte sur la chanteuse Brigitte Leblanc, un clin d’œil poésie (la poésie sera le sujet de notre prochain dossier spécial du troisième numéro prévu pour le printemps 2015). Notre page communautaire sera dédiée au Réseau des Lesbiennes du Québec. Tout ça sans parler des lauréats « Hommage » du gala Phénicia de la Chambre de commerce gaie du Québec, et d’autre surprises que vous découvrirez le 10 décembre prochain !

Petit bébé devient grand. Le magazine BAZ n’a d’autre prétention que de fournir une information de qualité sur les milieux culturels québécois qui ne bénéficient pas de l’attention des grands médias. Nous sommes toujours aussi passionnés, probablement plus encore, que lors de la création de ce projet qui gagne tous les jours en importance.

Bienvenue à tous !

L’équipe de Communications Bazoom.  

[Page couverture : œuvre de Sandra Chevrier.]

couverture-1