Jean Cocteau : 50 ans

cocteauArtiste multidisciplinaire avant la lettre, ce terme sied bien à Jean Cocteau. Né le 5 juillet 1889 dans la région parisienne d’une famille bourgeoise, il aura touché à tout avec bonheur. Le suicide de son père, alors qu’il n’a que huit ans, l’affectera longtemps. Élève indiscipliné, il sera renvoyé du lycée et ne terminera pas ses études.

À vingt ans, il publie son premier recueil de poésie à compte d’auteur et devient connu du milieu artistique. Ouvertement homosexuel, homme du monde, dandy, il aura côtoyé toute la colonie artistique européenne. Ami de Picasso, d’Édith Piaf, protecteur de Raymond Radiguet, de Jean Marais, il aura frayé avec les surréalistes, les dadaïstes, bref tous les mouvements d’avant-garde de son époque.

Auteur prolifique de théâtre, romancier, poète, il aura aussi réalisé des films remarquables dont La Belle et la Bête (1946). Jean Cocteau meurt le 11 octobre 1963, âgé de 74 ans, quelques heures après avoir appris le décès d’Édith Piaf.

Une anecdote en terminant. Dînant avec Picasso dans un café, ce dernier dessinait sur un napperon. Cocteau, assis en face de lui, s’amusait à reproduire exactement le dessin, mettant Picasso en rogne. Un bel exemple de la versatilité de cet artiste.

« Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. » Cité sur l’internaute.

Jean Cocteau sur Wikipédia. Site officiel du Comité Jean Cocteau.