Gakuan Heaven Revolution, un classique du genre shonen-ai*

gakuenAuteur (scénario) : Spray

Mangaka : HIGURI You – 氷栗優

Publié  en français aux éditions : Tonkam

Synopsis :

Une académie d’élite pour garçons qui n’accepte que de rares privilégiés envoie à Keita Itô une lettre d’admission pour l’académie BL (qui est un diminutif de boy’s love) ou Bell Liberty. Une nouvelle vie commence pour Keita qui a une chance extra-ordinaire dans la vie, mais aussi pour ses camarades aux personnalités plus originales les unes que les autres.

Je suis tombé par hasard sur un épisode du dessin animé sur l’internet, j’ai tout de suite été conquis, la désinvolture et la joie qui se dégagent de cette série en fait une feel good série qui a rajeuni mon vieux cœur. L’anime est très coloré dans des teintes pastel et joyeuses qui en font un très beau produit, je vous le recommande et vous pouvez en voir ci-dessous le premier épisode.

Le design des personnages est à mon avis très bien, du pure style bishōnen dans le trait et dans les expressions. Évidement les dessins du manga sont plus poussés que dans l’anime, la technique du dessin animé ne permet pas un aussi grand nombre de détails.

ghr03_45

Quelle version…

J’ai vu plusieurs versions du manga dans lequel Keita tombait amoureux avec différents personnages de l’académie, la version  »Révolution » est plus fidèle au dessin animé, mais en beaucoup plus complexe.

Particularité de Gakuen Heaven

Généralement l’industrie du manga au Japon est unidirectionnelle, dans le sens ou pour un auteur de manga (mangaka) la voie vers le succès est :

1-    Publication de son œuvre par petites sections (chapitres) dans des magazines du genre (style) de mangas qu’il exploite.

S’il est populaire, vient ensuite :

2-    La publication de son manga en volumes.

Si le manga en volume remporte un grand succès :

3-    l’anime, c’est-à-dire une série de dessins animés sont tirés de son œuvre.

Pour un mangaka, c’est le succès ! Et  c’est sans parler de tous les gadgets commerciaux qui en découlent, en fait la manne commerciale qui fait la richesse de cette industrie et par le fait même de l’auteur.  Si vous doutez du phénomène que cela implique, je vous invite à visiter la page officielle de Gakuen Heaven, vous verrez, tout y passe, du coussin jusqu’aux mouchoirs à l’effigie des personnages.

Si je vous explique le processus, c’est que dans le cas de Gakuen Heaven, c’est particulier, ce manga est une franchise basée sur le jeu pour PC Gakuen Heaven: Boy’s Love Scramble, et son auteur Spray est en fait une  société et non un mangaka (dessinateur de BD). Pour le dessin, le travail est assurée par HIGURI You – 氷栗優.

Je vous recommande chaudement ce manga et l’intégrale de la série animée, si vous n’êtes pas familier avec ce genre, je fait le pari que vous allez vite le devenir et si vous êtes un fan du genre, c’est un bon classique à avoir dans votre collection.

* Shōnen-ai (少年愛, (amour des jeunes hommes) est un terme se référant aux mangas et anime relatant des amours entre deux jeunes hommes, en particulier pour les bishōnen  (bishōnen (美少年, de 美 bi, beauté et 少年 shōnen, jeune homme) est un mot japonais qui signifie « joli garçon »)