Des nouvelles d’Anne Marleau

[Mise à jour le 1er février 2020. Suite à mon précédent article, j’ai pu avoir des nouvelles de Charlotte Marois, dite Anne Marleau, grâce à la collaboration de sa famille et à la découverte d’articles dans les journaux. La photo date de 1947 publiée dans La Tribune.]

En 1945, elle a son émission à CKAC, Les Chansons de Lise Marois. Le Canada du 28 mars 1947 publie un article intitulé : Une autre étoile canadienne au firmament de la gloire. Don Reid, chanteur et compositeur originaire de Montréal, lui fait signer à New York un contrat de 3 ans avec des revenus annuels de 125 000 $. Elle est pressentie pour jouer dans Bloomer Girl. Elle s’apprête à être engagée le mois suivant au chic club new yorkais Copacabana Club.

La Tribune du 25 mars 1947 souligne que, vedette à la radio new yorkaise, l’édition nationale du Standard lui consacre un article signé par Talbot Johnson. Le 26 avril 1947 le même journal nous apprend que, se relevant d’une pneumonie, elle en profite pour visiter ses parents et son mari à Sherbrooke. Elle s’apprête à être invitée au programme Carnation Hour. Frank Orsatti, qui a sous contrat les grandes vedettes de MGM, dont Clark Gable, a consenti à la prendre sous son aile. Elle suit des cours de chant avec Billy Broussard. Originaire de Nouvelle-Orléans, ce dernier est le professeur de Perry Como.

Vers 1947, elle a enregistré sous l’étiquette Savoy deux chansons, Montmartre et Chérie, I love you. Elle abandonna sa carrière suite à la naissance de ses deux enfants afin de se consacrer à sa famille.

Comme indiqué dans le précédent article, Charlotte Marois a épousé Jean-Louis Gauthier qui, en 1947, est gérant du poste CHLT de Sherbrooke. Époux de Marie-Paule Bergeron, ce dernier est décédé le 28 mai 1973 à l’âge de 57 ans. A-t-elle divorcée ou son mariage a-t-il été annulé ? Charlotte a épousé par la suite son imprésario Don Reid. Ce dernier était divorcé. Ils ont eu deux enfants, David Reid et Donna Reid Brown qui demeurent aux États-Unis. Elle a vécu le reste de sa vie à New York. Durant les dernières années elle vivait en institution, n’ayant malheureusement plus toute sa lucidité. Charlotte Marois est décédée à New York à l’âge de 98 ans le 19 janvier 2020. Mes condoléances à la famille.

Marois-Charlotte-1947