Aislin : 50 années de caricatures

Pour égayer un printemps un peu trop pluvieux, le Musée McCord présente une rétrospective des caricatures les plus marquantes d’Aislin au cours de cinquante années d’une carrière empreinte d’un large rayonnement.

Elle réunit cinquante caricatures signées par l’artiste, tirées de la collection du Musée McCord, qui permettent de suivre l’évolution de son style et constituent en quelque sorte un cours d’histoire en accéléré du Québec, de Montréal et du Canada entre 1967 et 2017.

Depuis 45 ans au journal Montreal Gazette, son parcours médiatique impressionnant ainsi que l’acuité de son regard sur l’actualité canadienne ont fait d’Aislin l’un des caricaturistes les plus influents au sein du Canada anglais. Ses œuvres sont souvent reprises par des journaux ontariens. Le Maclean’s a d’ailleurs dit de lui « qu’il était probablement le meilleur satiriste au Canada ». La vivacité, la pertinence et la cruauté de ses caricatures épargnent peu de personnalités publiques et ne laissent personne indifférent. Elles sont le reflet de la société canadienne dans ses beaux et moins glorieux moments.

« Nous sommes très heureux de présenter cette rétrospective consacrée à un caricaturiste de l’envergure d’Aislin. Il s’agit de la troisième exposition que le Musée McCord consacre à la caricature éditoriale. Les deux complices Aislin et Chapleau avaient partagé les cimaises de notre institution en 1997- 1998, suivi de La fin du monde…en caricatures! en 2012. Notre collection rassemble plus de 40 000 caricatures qui couvrent 250 années d’histoire canadienne, dont la moitié est en ligne. Troisième collection au Canada, il s’agit de la collection la plus diffusée au pays et nous en sommes très fiers » a déclaré Suzanne Sauvage, présidente et chef de la direction du Musée McCord.

Cette présentation est divisée en cinq espaces thématiques. Le premier, Une société en changement, montrera, entre autres, une caricature de 1969, qui représente Leonard Cohen. Il est suivi de Politique québécoise et canadienne, avec des événements marquants tels que l’élection du Parti québécois en 1976, l’adoption de la loi 101, le premier référendum, le rapatriement de la Constitution, l’accord du Lac Meech et la crise d‘Oka.

Maires de Montréal constitue une galerie de portraits des élus municipaux de Montréal, de Jean Drapeau à Denis Coderre, et des premiers ministres, Jacques Parizeau, Pauline Marois et Justin Trudeau, entre autres. L’exposition se termine sur Vie montréalaise, des caricatures illustrant différents aspects de la vie montréalaise, tels que les événements sportifs et culturels, l’itinérance et les rassemblements populaires.

Notes biographiques

Terry Mosher (Aislin) est né à Ottawa en 1942. Il a poursuivi la majorité de ses études au Québec. Diplômé de l’École des Beaux-arts de Québec en 1967, il commence à gagner sa vie avec des caricatures dont la première est publiée dans le Montreal Star la même année. Ce dessin, sur le thème des Ballets africains de Guinée qui avaient provoqué un raid de l’escouade de la moralité de Montréal, le 6 décembre 1967, à la Place des arts, a fait date. En 1969, Aislin devient le caricaturiste attitré du Montreal Star, ce jusqu’en 1972, avant de joindre The Gazette. Il réalise la couverture de Time, dessine pour Maclean’s et son édition française et est publié dans de nombreuses publications internationales, dont Punch, Harper’s, National Lampoon, The New York Times, The Washington Star et le Reader’s Digest (édition canadienne). Quarante-huit livres illustrés de ses caricatures ont été publiés à ce jour.

[Photo : Croix du mont Royal, The Gazette, 13 mars 2008. Don de Terry Mosher, © Musée McCord.]

Musée McCord
Du 7 avril au 13 août 2017

 aislin-1