Manga : À vos woks

Chūka_Ichiban!_japanese_manga_vol_1_coverL’utile à l’agréable.

J’ai vu cette série  de  52 épisodes durant le temps des fêtes et j’ai été joyeusement surpris, moi qui aime tant la cuisine chinoise et la pratique depuis plus de 20 ans,  de  voir qu’une série de dessins animés pour jeunes garçons pouvait m’apprendre des petits trucs pour mieux cuisiner. J’en suis resté baba.

Si, comme moi, vous aimez les histoires  qui se passent dans la Chine antique, vous ne serez pas déçu. Même si l’histoire n’est pas  un  fait historique, il n’en reste pas moins que les références à l’époque de la dynastie Qing au 19ème siècle sont intéressantes.

Dans une Chine proche du chaos avec un empereur faible et sans volonté, l’histoire débute dans le Sichuan. Le jeune Mao, fils d’une très célèbre chef cuisinière décédée,  doit se mesurer avec le chef du très réputé restaurant que celle-ci détenait afin d’en avoir la charge. Le général de la province en est le juge. Mao remporte la compétition et afin d’avoir la garde du restaurant, le général, l’envoie à travers la Chine pour parfaire son éducation culinaire. C’est à cette condition seulement qu’il lui remettra le restaurant.

Cette série devient une quête à travers la Chine antique. Nous visiterons ainsi les régions de Beijing, Sichuan, Shanghai, et Guangdong en suivant les péripéties de notre héros et de ses acolytes qu’il rencontrera au cours de sa quête.

Je vous recommande cette série du genre : aventure, comédie, cuisine. Le seul bémol que j’ai envers l’anime, c’est que rendu au 52éme épisode nous restons plongés en plein milieu de la quête et qu’il n’y a pas à ma connaissance de suite.

Titre du manga : Chūka Ichiban! (中華一番!?, lit. China’s Number One!
Auteur : Etsushi Ogawa.
En 1995, Kodansha a publié le manga, de 1995 à 1997 dans Weekly Shōnen Magazine.
Titre anglais de l’anime : Cooking Master Boy produit par Masami Anno de avril 1997 au 13 septembre 1998.