À vos agendas : Vues parallèles s’en vient !

vues-parallelesVous dire comme j’ai hâte ! Je suis une fan finie du cinéma LGBT : moment de rassemblement, de rires, de pleurs, de colères bref, de toutes ces émotions soulevées par le septième art. Ces manifestations permettent de suivre l’histoire géosociopolitique de nos communautés lesbiennes, gaies, bi et trans, de prendre le pouls, de se familiariser avec les gens d’à côté. Fictions, documentaires, courts et longs métrages, j’ai appris sur les réalités qui me sont moins familières, je me suis divertie, j’ai fait des sorties en amoureuses, rencontrées des gangs de chums… Je fréquente Images+nations, version montréalaise rendue à sa 26e édition, depuis ses débuts. J’en ai sauté fort peu, même depuis que je vis dans la vieille capitale et malgré mon anglais souvent déficient (surtout les quinze premières années). De bonnes âmes m’aidaient. Il fallait que je sois motivée ! Et voilà que quelques maniaques se sont lancés dans l’aventure à Québec et ont créé le festival Vues parallèles.

Ces courageuses et courageux passionnés proposent une troisième mouture du 27 au 30 mars 2014, au cinéma Cartier. Cette première collaboration avec le Cartier offre de nouvelles opportunités : qualité de diffusion, possibilité de projections en parallèle (sans jeu de mots), salles mieux aménagées, plus grand confort. En effet, Vues parallèles se bonifie à chaque édition. Lors de la première assemblée générale, tenue le 17 février dernier, de belles nouvelles nous ont été transmises. Alors là, quel coup de cœur !

Du côté des filles

D’abord, réservez votre samedi soir. Le 29 mars. Il y aura simultanément un film de filles et un de gars ! Pour le reste, je l’ignore : la programmation complète devrait paraître la première semaine de mars. Toujours est-il que je dois vous parler d’une perle que je reverrai !

Vous aimez les histoires d’amour, ou les biographies de femmes remarquables, ou les faits vécus, ou les paysages ? Tout cela est réuni dans un même scénario, Reaching for the moon (Flores Rares), production brésilienne 2013. Et contrairement à Montréal, ici un effort fou est fait afin d’obtenir des sous-titres en français. À ne pas manquer !

De plus, présence d’invitées et d’invités d’honneur. On ne nous a rien soufflé, mais je soupçonne qu’il s’agit, entre autres, de la réalisatrice de la récente web-série sur LezSpreadTheWord.

À retenir :

La programmation sort dans la première semaine de mars. À surveiller sur Vues parallèles

Vues parallèles
Du 27 au 30 mars 2014
Cinéma Cartier, 1019, rue Cartier, Québec G1R 2B8

Bande-annonce de Reaching for the moon / Flores Rares.

[Auteure, blogueuse, voileuse-navigatrice, Colette Bazinet a publié un premier roman, Trabouler, ainsi que des nouvelles. Après avoir vécu dans quelques villes du Québec, elle a jeté l’ancre en 2001 à Québec. On peut la suivre sur son site et sur son blogue.]