Un parlementaire gay allemand devient papa

Michael-Kauch

Le parlementaire allemand Michael Kauch a annoncé sur sa page Facebook qu’il est devenu papa. Il siège au Bundestag en tant qu’élu de la droite libérale, le FDP. En politique, son engagement porte sur les questions de l’éthique médicale, de l’environnement et de l’énergie, du développement durable, sur les droits gays et lesbiennes et les questions sociales.

Il s’est uni à son compagnon en 2009 par un contrat d’union civile (partenariat enregistré). L’Allemagne, on le sait, ne reconnaît toujours pas le mariage pour les couples de même sexe. Depuis samedi, il est l’heureux papa d’une petite fille qui à la naissance pesait 3,67 kilos et mesurait 54 centimètres. Il l’a annoncé sur sa page Facebook:
«Après une courte pause, je reviens ici avec une nouvelle qui relève de ma vie privée. Ce week-end je suis devenu père. La mère et l’enfant se portent bien. La maman et sa femme et moi-même et mon mari nous nous réjouissons tous en semble de la naissance de notre merveilleuse fille».

Michael Kauch ne souhaite pas évoquer le prénom de la petite fille ni le nom de la maman, mais relate qu’avec un couple d’amies lesbiennes qui comme lui et son mari désiraient avoir un enfant, ils ont décidé de concevoir un enfant. La petite fille est née à Berlin, elle est actuellement auprès de sa maman. Michael Kauch et son mari ont pris les dispositions légales de manière à ce que les deux couples puissent s’occuper de l’enfant. C’est comme dans toute autre famille patchwork, dit Michaël Kauch, dans lesquelles les parents se sont séparés et vivent avec un nouveau partenaire, sauf que chez nous il s’agit de la situation initiale.
Kauch est bien conscient d’être le premier parlementaire à vivre à fonder une famille de cette manière. Mais socialement, ce n’est rien de neuf dit-il, il doit y avoir environ 20000 enfants en Allemagne qui vivent avec des couples homoparentaux.
Jusqu’ici, Michael Kauch n’a enregistré que des réactions positives dans son entourage et dans le monde politique de la majorité (de centre droit, chrétienne-démocrate et libérale). En général, les hommes s’intéressent davantage aux modalités de la conception de l’enfant, les femmes désirent d’abord savoir où l’enfant va vivre. Ce sont des questions auxquelles Michael Kauch ne souhaite pas répondre, il souhaite préserver sa vie privée et celle de l’enfant, dont il ne publiera pas non plus de photos.
Sources : d’après Luc Lebelge de Yagg .com,   Munich and Co. et Facebook.