Pâtes molles

barillaGuido Barilla, président du groupe du même nom, leader mondial de la pâte sèche, en a sorti des vertes et des pas mûres cette semaine.

Invité, mercredi dernier, au cours d’une émission de radio intitulée « La Zanzara » (le moustique), à dire ce qu’il pensait des propos de la présidente de la Chambre des députés, Laura Boldrini, qui reproche à la publicité de privilégier une image traditionnelle de la famille et caricaturale de la femme, Guido Barilla lance : « La femme dans la publicité est une mère, une grand-mère, une maîtresse qui prend soin de ceux qu’elle aime. Cela ajoute à sa noblesse. » Sur leur lancée, les animateurs insistent. « Feriez-vous une publicité avec un couple gay ? », questionnent-ils. Guido Barilla se lâche : « Pas question. J’aime la famille traditionnelle. Si les homosexuels ne sont pas contents, ils peuvent manger des pâtes d’une autre marque ! »

Ses propos ont choqué les homosexuels italiens avant d’enflammer les réseaux sociaux dans le monde. Le hashtag #boicottabarilla est devenu rapidement très populaire en Italie. Guido Barilla a présenté ses excuses du bout des lèvres jeudi. Trop peu, trop tard ? Quant à nous, nous songeons sérieusement à suivre son conseil et à nous tourner vers une autre marque…

[Sources : Le MondeLe FigaroYagg]

P.S. : De nouvelles excuses de Guido Barilla que vous pouvez voir en ligne sur advocate.com (en anglais). Suggestion d’un de nos lecteurs, Stephan Tremblay.