Ouganda : la loi est promulguée

ouganda

[Mise à jour le 24 février.]

Ce lundi 24 février le Président de l’Ouganda a signé la loi faisant de l’homosexualité un crime passible de la prison à vie.

Pendant ce temps aux États-Unis, la gouverneure de l’Arizona pourrait signer la loi autorisant la discrimination envers les gais pour des raisons religieuses. Cette loi a été votée le 20 février dernier par la Chambre des représentants à 33 voix contre 27. La gouverneure a cinq jours pour y opposer son veto. Ces tristes événements nous rappellent à quel point les acquis peuvent être fragiles.

[Texte du 20 février.]

Le gouvernement Ougandais a publié une déclaration rappelant que la Constitution de 1995 de l’Ouganda protégeait les droits et libertés de tous ses citoyens peu importe le sexe, la race, la couleur, l’origine ethnique, la tribu, la naissance, les croyances ou la religion, la situation sociale ou économique, les opinions politiques ou les handicaps.

Toutefois la communauté LGBT ne se sent pas rassurée. En effet, plus tôt cette semaine on annonçait que le Président ougandais Museveni signerait la loi suite à un rapport à l’effet que l’homosexualité n’est pas génétique mais un comportement social. Rappelons que le projet de loi durcit les peines de prison pour actes homosexuels, allant jusqu’à la prison à vie pour recidivistes. Quelques semaines plus tôt, le Président avait refusé de signer le projet de loi en attendant des clarifications.

Il y a deux jours, un ministre ougandais a déclaré que son pays était tolérant envers les homosexuels puisqu’ils n’étaient pas systématiquement abattus.

[Source :  PinkNews – Voir la pétition en ligne.]