La Journée du souvenir trans

transEn anglais, Transgender Day of Remembrance, la Journée du souvenir trans a lieu à l’échelle internationale le 20 novembre. Son but est de commémorer les personnes assassinées à cause de la transphobie (la haine ou la peur des personnes trans) et d’attirer l’attention sur les violences endurées par la communauté trans.

La journée du souvenir trans fut instaurée en 1998 par Gwendolyn Ann Smith - une graphiste, éditorialiste et activiste trans – en mémoire du meurtre de Rita Hester à Allston, Massachusetts. C’était initialement un projet Web qui évolua progressivement en une journée d’action internationale.

Les commémorations prennent la forme d’une lecture des noms des personnes assassinées dans l’année écoulée. de veillées aux chandelles, de performances artistiques, projections de films, marches.

Cette journée marque la solidarité de la communauté LGBT à l’égard des victimes et veut rappeler que la transphobie n’est pas reconnue comme discrimination ou circonstance aggravante pour les crimes par l’État. Il en résulte qu’aucune statistique officielle n’est disponible.

À ce sujet, lors de la Journée nationale du souvenir Trans, le Centre de lutte contre l’oppression des genres et la Clinique juridique Juripop feront une annonce importante afin de s’attaquer à la discrimination et l’exclusion des transgenres de la société québécoise. Les conférenciers seront Marc-Antoine Cloutier, directeur général, Clinique juridique Juripop et Gabrielle Bouchard, coordinatrice du support entre pairs et défenses des droits Trans, Centre de lutte contre l’oppression des genres. Le 20 novembre 2013, à 10 h, au Centre Saint-Pierre, 1212, rue Panet, Montréal (Québec), H2L 2Y7

Le Centre de lutte contre l’oppression des genres est un organisme indépendant, financé par les étudiants et étudiantes de l’Université de Concordia, qui promeut l’égalité entre les genres et l’autonomisation, particulièrement au sein des communautés marginalisées.

La Clinique juridique Juripop est un OBNL dont la mission est de promouvoir l’accès à la justice pour tous. C’est aussi une entreprise d’économie sociale aux projets novateurs en matière de sensibilisation au droit.

[Sites:  Aide aux transsexuels et transsexuelles du Québec - Centre de lutte contre l’oppression des genresClinique juridique Juripop.]