Bonne Saint-Valentin !

beaudry-2Suite à une série d’agressions dans le Village gay de Montréal, dont les motifs sont parfois ambigus, un mélange d’alcool, de drogue et d’agressivité de part et d’autre, le 14 décembre dernier quelques membres de la communauté ont créé le Collectif Carré rose (CCR) afin de dénoncer la violence qui sévit dans le Village.  Leur page Facebook a maintenant plus de 3 800 j’aime, ce qui est un signe d’un certain malaise.

Toutefois certaines mesures réclamées par le CCR ne font pas l’unanimité : plus de présence policière, plus de caméras de surveillance. Une manifestation dite festive est prévue cet après-midi à 18 h qui traversera la rue Sainte-Catherine de la rue Amherst à la rue Papineau.

Une contre-manifestation est prévue à 17 h 30 au coin Beaudry et Sainte-Catherine. Organisée par le Pink Bloc ou par le Collectif Opposé à la Brutalité policière (COBP) ? La situation n’est pas claire. On peut lire sur le site de cette dernière organisation les raisons qui motivent cette manifestation. « Les objectifs réels du CCR sont bien évidents: d’abord, de diriger plus de ressources de l’État vers le Village pour aider à ce que les bars, les cafés, les logements du quartier soient plus profitables, et deuxièmement, de mettre en œuvre la vision assimilationniste et déformée de la « communauté LGBT ». » Le sens du deuxième point ne me semble pas très clair.

Il ne faut pas banaliser la violence ni ses conséquences. Par contre, le débat est-il bien amorcé ? Nous en saurons un peu plus dans quelques heures.

Post-mortem des manifestations
15 février 2014

J’attendais la (les) manifestation(s) une rue à l’est du métro Beaudry. Vers 17 h 30, il n’y avait pas 10 personnes dans les environs de la station, point de ralliement de la contre-manifestation. J’ai appris un peu plus tard qu’ils s’étaient dirigés vers Amherst. Mais encore ils ne devaient pas être très nombreux. J’ai identifié sur la rue deux jeunes qui, par leur attitude, me donnaient l’impression d’être venus pour la casse. Mais c’est tout.

Vers 18 h 30, la manifestation des Carrés roses passent devant notre quartier-général (sic). Environs 300 manifestants, quelques ballons. Une manifestation bien tranquille en somme. Sans doute les rumeurs de contre-manifestation ont refroidi les ardeurs de certains.

Bon. La soirée est terminée. Attendons voir la suite des choses.

[Photos : Sylvain Bazinet – Page Facebook  du Collectif Carré rose – Page Facebook de la manifestation SPVM hors du Village – Site du Collectif Opposé à la Brutalité policière.]

14-fevrier