Antoinette Fouque (1936-2014)

fouqueCofondatrice du Mouvement de libération des femmes de France en 1968, Antoinette Fouque est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris à l’âge de 77 ans, ont annoncé vendredi soir «ses amies du MLF».

Figure historique du féminisme français des années 70, créatrice et directrice des éditions des Femmes (1973), elle fut l’animatrice du groupe «Psychanalyse et Politique», l’un des courants majeurs du féminisme en France. Elle avait été députée européenne (Energie radicale) de 1994 à 1999.

Psychanalyste, Antoinette Fouque préside l’Alliance française de San Diego aux Etats-Unis (1986-1988), avant de fonder en 1989 L’Alliance des femmes pour la démocratie, dont elle sera présidente. Dans les années 90, cette théoricienne du féminisme, aux positions souvent controversées, s’engage nettement sur le terrain politique. A Strasbourg, elle sera vice-présidente de la commission des Droits de la femme, et déléguée de l’UE à la conférence mondiale des femmes à Pékin en 1995.

L’homoparentalité fut un des derniers débats à l’intéresser vivement car en leur cœur se trouvent les questions de la procréation et de la parentalité, sur lesquelles elle travaille depuis près de 50 ans.

Source AFP – Écoutez une série d’entrevues réalisée en 2013 sur France Culture.